tracasser


tracasser

tracasser [ trakase ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1580; « traquer » XVe; du rad. de traquer
Tourmenter avec insistance, physiquement ou moralement, de façon plus agaçante que douloureuse. obséder, travailler, turlupiner. « Les petits manquements ne la tracassaient pas moins que les gros péchés » (Romains).
Pronom. Se donner du tracas, s'inquiéter. Ne vous tracassez pas pour si peu (cf. S'en faire).

tracasser verbe transitif (de traquer) Inquiéter quelqu'un, lui causer du souci : La santé de son fils le tracasse.

tracasser
v. tr. (Sujet généralement nom de chose.) Inquiéter, tourmenter de façon persistante, mais généralement sans gravité. Cette histoire la tracassait depuis longtemps.
|| v. Pron. S'inquiéter, se tourmenter. Il se tracasse pour l'avenir de sa fille.

⇒TRACASSER, verbe
A. — Empl. intrans., vx
1. Se démener inutilement, s'agiter vainement. La montagne est une sorte d'éléphant où se sont nichés des insectes humains qui grattent et tracassent (TAINE, Voy. Ital., t. 1, 1866, p. 41). Lorsqu'on a bien tracassé à cheval et à pied tout le jour, et qu'on n'a le soir... pour table que ses genoux, il n'est pas aisé d'écrire (MÉRIMÉE, Lettres L. Vitet, 1841, p. 44).
2. Rare. S'ingénier à provoquer des difficultés, à susciter des soucis. La médisance sévit de préférence chez les conservateurs, parmi lesquels se recrutent trop souvent les oisifs, dont le seul métier est de tracasser et de jacasser (L.DAUDET, Sylla, 1922, p. 259).
B. — Empl. trans.
1. Qqn ou qqc. tracasse qqn
a) Donner du souci à quelqu'un, lui causer des difficultés. Synon. ennuyer, tarabuster. Ce serait une innovation très-goûtée en France que d'imiter l'Angleterre dans sa méthode de laisser les gens aller et venir, selon leur bon plaisir, sans les tracasser, sans leur demander à tous moments des papiers (BALZAC, Député Arcis, 1847, p. 380). Il est venu me voir au laboratoire, ce qu'il fait parfois quand il a non certes du temps à perdre, mais une pensée qui le tracasse (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 259).
Empl. pronom. réfl. Se tourmenter, s'inquiéter. Non, c'est dans votre caractère... il ne faut pas vous en vouloir... Il n'y a que les mères pour se tracasser... Ah! si vous étiez comme moi... si vous aviez à chaque instant devant les yeux tout ce qui peut arriver à un jeune homme... (GONCOURT, Mauperin, 1864, p. 64).
b) Être sollicité, tiraillé par des désirs impérieux. Quand ça le tracassait, il allait à Marseille, où tout est fort bien arrangé. Parce qu'à Sérianne, dont il était devenu maire, ça n'était pas commode de visiter le « Panier Fleuri », où il y avait déjà eu un scandale avec un conseiller municipal conservateur, un adversaire (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 48).
2. Qqn tracasse qqc. (vieilli). Ne pas cesser de remuer, d'agiter, de solliciter quelque chose. Un mari n'est qu'une espèce de manœuvre qui tracasse le corps de sa femme, ébauche son esprit et dégrossit son âme (CHAMFORT, Max. et pens., 1794, p. 64). Ah! Si j'avais un frère, un bon frère. Mais quoi? S'il ne me ressemblait pas, nous ne pourrions pas nous comprendre et, s'il me ressemblait, je ne l'estimerais pas. D'ailleurs, inutile de tracasser ce rêve: je n'ai pas de frère (DUHAMEL, Confess. minuit, 1920, p. 157).
REM. Tracassant, -ante, part. prés. en empl. adj. Qui tracasse. Synon. préoccupant. J'aurai aussi à vous parler de plusieurs affaires monumentales plus ou moins tracassantes (MÉRIMÉE, Lettres L. Vitet, 1843, p. 76). En attendant, le travail dénoue le corps, vide la tête. Ce qui était petit, compliqué, tracassant, tombe. Tout est remis d'aplomb à présent (POURRAT, Gaspard, 1931, p. 204).
Prononc. et Orth.:[], (il) tracasse [-kas]. V. tracas. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Verbe intrans. 1. 1re moit. XVe s. « traquer les bêtes » (Vie de Saint Eustache, ms. B.N. 24951, éd. H. Petersen, p. 194, vers 82); 2. ca 1475 « aller, courir çà et là comme en traquant » (GUILLAUME ALEXIS, Le Martyrologue des faulses langues, 134, éd. Piaget et Picot, t. 2, p. 316); 3. ca 1480 « traîner, s'agiter pour peu de choses » (GUILLAUME COQUILLART, Le Monologue du puys, 35, éd. M.-J. Freeman, p. 302); 4. 1680 « être irrésolu, hésitant » (RICH.). B. Verbe trans. 1. ca 1480 « imaginer, inventer » (GUILLAUME COQUILLART, Le Monologue de la goutiere, 35, éd. M.-J. Freeman, p. 355); 2. 1562 « parcourir un endroit en tous sens » (CALVIN, Serm. sur Job, 89 ds HUG.); 3. 1566 « transporter çà et là » (ESTIENNE, Apol. Herod., ch. 37, II, 286, ibid.); 4. 1588 « inquiéter, tourmenter » (MONTAIGNE, Essais, II, 17, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 644). C. 1. Verbe réciproque 1670, 6 juill. « se tourmenter » (Mme DE SÉVIGNÉ, Corresp., éd. R. Duchêne, t. 1, p. 128); 2. verbe réfl. 1762 (DIDEROT, Lettres à Sophie Volland, p. 57). Dér. de traquer ou de trac1 (FEW t. 13, 2, p. 194a); suff. -asser. Fréq. abs. littér.:284. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 213, b) 499; XXe s.: a) 331, b) 556.

tracasser [tʀakase] v.
ÉTYM. 1580; « traquer », XVe; de traquer, et suff. -asser.
———
I V. intr. Vx (langue class.).
1 S'agiter, se remuer sans résultat, en étant dans le tracas (I., 1.); s'agiter vainement (→ Inquiétude, cit. 8).Syn. mod. partiels : s'énerver, se tracasser.
2 Être irrésolu, hésitant.
———
II (XVIe). V. tr.
1 Donner du souci à (qqn), causer des tracas (I., 2.) à (qqn), souvent pour des raisons plus ou moins futiles. Agacer, énerver, ennuyer, tarabuster. || Tout le monde le tracasse (→ Repousser, cit. 4).
(Sujet n. de chose). || Ça me tracasse un peu. Inquiéter, tarabuster, tourmenter (→ Formidablement, cit. 2). || Les petits manquements (cit. 4) la tracassaient.
0 (…) il traversait alors une période de demi-perplexité, d'examen, de doutes (…) dont, à présent, vous voyez qu'il est sorti. — Peut-être pas complètement; car il avoue qu'une phrase, de ce même Renan, le « tracasse ». Oh ! Chardonne sait le français et ce mot est exactement celui qui convient.
Gide, Attendu que…, VII.
2 (1546, Rabelais). Vieilli ou régional. Agiter, remuer (qqch.). || Tracasser les cendres, le feu.
——————
se tracasser v. pron.
1 (1670). Récipr. || Ils se tracassent mutuellement.
2 (1759, Diderot). Réfl. Se faire du souci (souvent pour des motifs légers). Soucier (se), tourmenter (se). || Allons, ne te tracasse pas pour si peu ! || Inutile de vous tracasser. Faire (s'en faire).
DÉR. Tracassant, tracasserie, tracassier, tracassin.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tracasser — Tracasser. v. n. Se remuer, s agiter, se tourmenter pour peu de chose. Il ne fait que tracasser tout le long du jour dans sa maison. il ne peut se tenir en repos, il tracasse sans cesse. il ne fait que tracasser. Il signifie aussi, Estre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tracasser — Tracasser, Aller çà et là, Itare, Hac illac cursitare …   Thresor de la langue françoyse

  • tracasser — (tra ka sé) v. n. 1°   Aller et venir, sur place, pour de petites occupations. •   Il aime la chambre, où il n est ni oisif ni laborieux, où il n agit point, où il tracasse, et dans l équipage d un homme qui a pris médecine, LA BRUY. XIV. •   Il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRACASSER — v. n. Aller et venir, s agiter, se tourmenter pour peu de chose. Il ne peut se tenir en repos, il tracasse sans cesse. Il ne fait que tracasser. Il aime à tracasser.   Il se dit en parlant Des manières d agir d un esprit inquiet, indiscret,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TRACASSER — v. intr. Aller et venir, s’agiter, se tourmenter pour peu de chose. Il ne peut se tenir en repos, il tracasse sans cesse. Il ne fait que tracasser. Il vieillit dans cette acception. Il s’emploie aussi comme verbe transitif et signifie Inquiéter,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tracasser — vt. TRAKASSÎ (Albanais.001, Annecy.003, Saxel.002, Thônes.004, Villards Thônes), trakaché (Arvillard.228, Montagny Bozel), R. bret. tregasi. E. : Agacer, Importuner. A1) se tracasser, s inquiéter, se faire du souci, se tourmenter, se ronger les… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • tracasser les couilles d’un homme —    Lui faire patte d’araignée, afin de le faire bander lorsqu’il est réfractaire.        De l’autre main tracasse moi les couilles... là... là... tout du long.    LA POPELINIÈRE …   Dictionnaire Érotique moderne

  • se tracasser — ● se tracasser verbe pronominal Se faire du tracas. ● se tracasser (synonymes) verbe pronominal Se faire du tracas. Synonymes : se faire de la bile se faire du mauvais sang s en faire (familier) s inquiéter …   Encyclopédie Universelle

  • trabasat — tracasser …   Dictionnaire Breton-Français

  • tregasiñ — tracasser …   Dictionnaire Breton-Français